En avant pour 2021

Bonjour,

Toute situation particulière appelle des réactions particulières. C’est bien le cas pour notre tradition de souhaiter une bonne année.

En janvier 2021, partager une galette est compliqué mais présenter ses vœux semble cette année totalement décalé ! J’ai plutôt envie de vous dire que la nouvelle année est l’occasion de se poser, faire le point sur le passé, et construire le futur en nous appuyant sur nos expériences.

Ne pas se dire que l’année 2020 va forcément se reproduire mais plutôt en tirer des enseignements.

Pour les hyperactifs, apprendre à se poser, s’occuper de nos proches, prendre soin de soi et des autres, être attentifs au bien être de chacun tout au long de l’année. Il n’y a pas qu’en janvier qu’on doit penser à ces choses là, mais bien tout au long de l’année.

L’environnement professionnel reste une partie de la vie très importante, aussi faire le point sur nos envies, nos projets, nos attentes et leur adéquation vis-à-vis de nos valeurs est une action que l’on peut mettre en place en ce début d’année et peut être amorcer un changement professionnel, soit en terme de fonction soit carrément changer de métier.

Pour cela on peut faire un bilan de compétences, qui permet de cerner à la fois nos compétences, notre adéquation avec une typologie de poste, à travers un accompagnement à la recherche d’emploi mais aussi une analyse de personnalité avec des outils comme l’énéagramme. Celui-ci nous permet de mieux comprendre les environnements épanouissants pour nous mais aussi de mieux gérer nos relations aux autres dans le travail. Cela permet une meilleure adéquation entre le poste et nous même minimisant ainsi les sources de stress et de souhait de faire un départ négocié par exemple.

Ce que 2021 nous aura appris c’est que dans la vie on ne contrôle pas tout, alors essayons d’ajuster nos projets et nos comportements pour ne pas avoir de regrets, nous sentir bien, et profiter de ce moment de repos forcé dans la frénésie habituelle, non pas pour regretter le passé, mais bien pour mettre en place un environnement qui permettra d’apprécier chaque jour à venir à sa juste valeur.

Faire ce que l’on veut c’est peut-être se mettre à son compte. Mais quand on a été salarié de longues années, on peut avoir peur de passer le pas. Entre l’envie et la réalisation, il y a des étapes, et en se faisant accompagner, on désacralise des points qui nous paraissent obscurs. C’est une démarche qui permet de valider son projet, de le mettre en musique. La Loi Formation qui appuie la politique de création d’entreprise a donc prévu que les formations « création ou reprise d’entreprise » puissent être prises en charge par le cpf, alors c’est peut être le moment de se lancer dans le projet, avec en amont un travail de qualification accompagné pour mettre toutes les chances de réussir de son coté.

C’est parfois difficile d’y voir clair, mais les crises s’enchainent, au fil du temps on a vécu  des crises  jamais « égalées » dans le passé qui bouscule tout sur leur passage et j’en retiens que la résilience c’est peut-être plus de faire le roseau mais qu’il faut des chênes aussi pour nous aider à trouver des ancrages.

Alors chêne ou roseau ? qu’avez-vous appris de vous-même en  2020 ? et que souhaitez vous améliorer en 2021 ? c’est plutôt sur ce sujet que j’ai envie d’échanger avec vous en ce mois de janvier d’une année particulière.

Au plaisir de partager vos espoirs, vos attentes et vos projets professionnels,

A très bientôt

En savoir plus sur l'auteur de l'article


Carine Curtet
Conseil RH • Conseil en recrutement • Coaching Emploi / Carrière • Outplacement

Diplômée du MBA de Mc Gill University au Canada, j’accompagne des entreprises dans le domaine des Ressources Humaines depuis plus de 20 ans. Coach pour votre vie professionnelle ou coach pour votre vie personnelle, je vous aide à trouver les solutions qui vous conviennent.