Comment faire un bilan de compétences ?

Comment faire un bilan de compétences

Envie de changement, votre travail ne vous fait pas ou plus vibrer ? Votre entreprise menace de fermer, il est temps de repenser votre plan de carrière.

Avant de tout bousculer, prenez le temps de faire un bilan de compétences. Bien mené, il vous aidera à opérer les bons choix pour trouver l’accord parfait entre vos aspirations profondes, vos compétences clés (soft skills et hard skills) et le métier qui vous sied le mieux. Mais comment faire ? Un bilan de compétences peut se faire seul ou accompagné par un expert RH pour vous assurer un suivi rigoureux. Le processus dure plusieurs heures et suit des étapes spécifiques. On vous en dit plus.

Le bilan de compétences, en bref

Qu’est-ce qu’un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences est un état des lieux de vos compétences professionnelles et personnelles. Cette évaluation de vos savoir-être et savoir-faire se fait dans le cadre d’une reconversion professionnelle, d’un souhait de changement de poste ou de carrière ou encore pour envisager des perspectives d’évolution.

Qui est concerné ?

Du jeune diplômé à l’employé proche de la retraite, tout le monde peut faire un bilan de compétences. Salarié en poste, demandeur d’emploi… il est possible de faire un bilan lors de n’importe quelle étape de votre vie professionnelle. En général, lors de licenciements et ruptures conventionnelles, l’entreprise peut en proposer un à son employé, mais cela peut tout aussi bien venir d’une initiative personnelle. Vous pouvez également demander un congé pour bilan de compétences lorsque vous êtes salarié.

Selon les cas, un bilan professionnel, un coaching de recherche d’emploi ou de l’outplacement rentreront en jeu, pour mieux s’adapter à la situation.

Quel financement ?

À moins de le faire avec un outil en ligne ou sans accompagnement, cette évaluation nécessite plusieurs heures de travail avec un conseiller lorsque cela est fait de manière professionnelle et suivie.

Dans ce cas, il faut compter environ 1 800 € pour tout le processus (de 1 200 € à 3 500 €). Il faut savoir que selon votre situation, le bilan professionnel peut être à vos frais, financé par votre employeur ou financé par le biais de votre compte CPF (compte personnel de formation).

Pour les salariés qui souhaitent en faire la demande auprès de leur employeur, c’est ce dernier qui prendra en charge son financement dans le cadre d’un plan développement des compétences de l’entreprise.

Bon à savoir : les salariés de droit privé et les demandeurs d’emploi peuvent sous certaines conditions bénéficier d'un financement par le FONGECIF.

Les demandeurs d’emploi quant à eux ont la possibilité de le faire financer par le Pôle Emploi, l’APEC ou Cap Emploi.

Les étapes du bilan de compétences

Comment se déroule un bilan de compétences ? Il comprend généralement trois phases distinctes. Une première étape afin de valider votre implication, analyser vos besoins et découvrir le déroulement des séances ; une deuxième, bien plus conséquente lors de laquelle le bilan à proprement parler a lieu ; et enfin, la dernière étape afin de tirer profit de ces échanges et vous permettre de concrétiser ou adapter votre projet professionnel.

La phase préliminaire ou phase préalable

Avant de vous lancer tête baissée dans cette démarche d’évaluation personnelle, prenez le temps d’échanger avec votre interlocuteur. Lors de cette première étape incontournable, vous confirmez votre engagement dans la démarche tout en faisant le point sur vos besoins. C’est lors de ce premier entretien que votre conseiller vous informe du déroulement des séances, des méthodes et techniques utilisées pour votre bilan, etc.

La phase d’investigation

Plusieurs séances sont consacrées à la phase d’investigation. C’est là que se fait le gros du travail ! Selon l’organisme avec lequel vous choisirez de travailler, ou si vous souhaitez faire votre bilan de compétences seul, voici quelques pistes qui pourront être amenées à être explorées :

  • Identification de vos compétences, aptitudes, savoir-faire, savoir-être… aussi bien dans le domaine professionnel, sur les sujets directement liés à votre emploi ainsi qu’à des compétences annexes, mais aussi du domaine personnel, grâce à vos hobbies, centres d’intérêt, activités, etc.
  • Analyse de fiches métiers soigneusement sélectionnées pour en comprendre les aspects attrayants, mais aussi ceux parfois moins plaisants
  • Tests de personnalité et leur analyse
  • Faire une liste d’opportunités et pistes à explorer et déterminer des possibilités d’évolution professionnelle

La phase de conclusion

La dernière étape du processus de bilan de compétences permet de faire le point sur la phase d’investigation et les informations recueillies. C’est à ce moment-là seulement qu’il sera possible de mettre en place un plan d’action en prenant en compte les facteurs permettant la réalisation de votre projet, les freins susceptibles d’être rencontrés, la nécessité éventuelle de suivre une formation…

La durée

Bien que la durée du bilan varie en fonction des besoins de chacun, sa durée ne peut pas excéder 24 heures, à répartir sur plusieurs jours ou semaines.

Bilan de compétences : seul ou accompagné ?

Un bilan de compétences effectué par un organisme agréé présente l’avantage d’être précis et reconnu. Mais il a aussi un coût ! Il est possible de faire un bilan de compétences seul, en prenant grand soin de suivre toutes les étapes du processus et en s’armant de patience.

Comment faire son propre bilan ?

Pour commencer, il faut se renseigner sur les techniques, les méthodes et les processus suivis lors de bilans de compétences professionnels.

En sachant cela, vous pourrez mieux vous organiser pour découper le travail à venir en plusieurs étapes. Voici quelques conseils de points à lister pour faire le tour de toutes vos compétences, qu’elles soient personnelles ou professionnelles :

  1. Listez vos compétences scolaires. Qu’avez-vous appris lors de vos études ? Certaines compétences seront spécifiques à un cœur de métier, mais d’autres peuvent être plus transversales (la capacité d’adaptation, les langues, la rédaction de comptes-rendus…).
  2. Listez vos compétences professionnelles. Faites le point sur ce que vous savez réellement faire pour votre métier, mais également vos compétences liées aux tâches annexes.
  3. Listez vos compétences liées à vos passions et activités. Même lorsque cela peut vous sembler sortir du spectre professionnel, des compétences d’organisation, de prise de parole, de pédagogie, d’esprit d’équipe… peuvent ressortir.
  4. Listez les compétences pour lesquelles vous êtes reconnus. Vous réglez naturellement les différends entre deux membres de votre équipe ? Vous avez peut-être un talent de médiateur !

En parallèle, des tests de personnalité et de compétences en ligne (souvent gratuits) sont accessibles pour vous aider à explorer différentes pistes. Il vous faudra également vous renseigner sur différents métiers et voir leur réalité au quotidien en échangeant avec des employés des domaines qui pourraient vous intéresser.

Attention : un bilan de compétences fait seul peut perdre en efficacité sans l’aide d’un professionnel pour vous guider et vous accompagner. Vous avez des questions restées sans réponse sur le bilan de compétences ? Consultez notre article questions réponses sur le bilan de compétences

Les avantages à faire un bilan de compétences avec un expert 

Pour un bilan de compétences efficace et reconnu, mieux vaut faire appel à un expert RH qui connaît sur le bout des doigts le processus et sera plus à même de vous accompagner. C’est le cas de Pistache Conseil. Votre conseiller saura vous aider à comprendre et analyser les données tirées de votre CV, de vos listes de compétences, des divers exercices de personnalité, etc.

Vous voilà prêt pour vous lancer dans votre bilan de compétences ! Afin de suivre les différentes étapes à la lettre, profiter de conseils et de clés de lecture pour mieux analyser les données qui ressortiront de vos évaluations et listings, faites-vous accompagner tout au long de la démarche par un expert RH.

En savoir plus sur l'auteur de l'article


Carine Curtet
Conseil RH • Conseil en recrutement • Coaching Emploi / Carrière • Outplacement

Diplômée du MBA de Mc Gill University au Canada, j’accompagne des entreprises dans le domaine des Ressources Humaines depuis plus de 20 ans. Coach pour votre vie professionnelle ou coach pour votre vie personnelle, je vous aide à trouver les solutions qui vous conviennent.