Télétravail

Le télétravail, une méthode de travail aux avis mitigés

Le télétravail est une pratique qui ne cesse d’évoluer au fil du temps au sein des entreprises françaises.

29% des salariés français affirment utiliser cette méthode de travail, selon une étude réalisée par Malakoff Mederic Humanis.

Que pensent réellement dirigeants et managers du télétravail ? Cette pratique si appréciée des salariées est-elle si efficace ?

Un avis mitigé sur l’efficacité du télétravail

Apprécié par les français, le télétravail serait tout de même refusé par 6 entreprises sur 10.

D’après un bon nombre d’employeurs, cette méthode de travail serait vue comme un désir « superflu ».

Des tensions peuvent alors apparaître entre salariés qui souhaiteraient effectuer du télétravail et supérieurs hiérarchiques. Les salariés qui se verraient refuser la pratique du télétravail seraient deux fois moins satisfaits de leurs employeurs.

Pour une majorité de salariés, le télétravail améliore grandement leur bien-être. Il s’agit également d’une marque de confiance et favorise l’engagement des principaux concernés.

Cette méthode peut comporter une réorganisation des outils de travail, entrainant un changement technologique ayant pour objectif d’assurer une communication efficace entre salariés et managers. Les directeurs des ressources humaines n’apprécient que peu cette démarche. Les salariés doivent s’adapter à de nouveaux outils, or la résistance au changement est un sujet de préoccupation majeur des DRH.

Pour que cette pratique puisse se développer dans de bonnes conditions, il est primordial de commencer à changer les mentalités au sein des entreprises.

La vision des dirigeants 

Pour 79% des dirigeants, le télétravail pourrait augmenter l’efficacité au travail. Il  permet de réduire l’absentéisme et peut améliorer les échanges si une stratégie intégrant ce point de manière globale est mise en oeuvre. Cependant, cette méthode possède certaines difficultés non négligeables pour les employeurs à savoir :

  • Le lien collectif est endommagé
  • La délégation des tâches n’est pas optimisée
  • Le temps de travail et la régulation de la charge de travail ne sont pas contrôlables à 100%

La réticence des managers 

Malgré ce fort intérêt de la part des dirigeants, en France, plus de 20% des dirigeants réfutent le télétravail ! Mais pour quelles raisons ?

Tout d’abord, 45% des sondés craignent les risques liés à la sécurité des outils informatiques, 31% rejettent la faute sur les managers et 28% souhaitent éviter les contraintes administratives. D’autres remettent en cause le lien hiérarchique qui pourra être défini.

Pourquoi une telle réticence ?

En France, la réticence des managers est la deuxième cause des motifs anti-télétravail. C’est pourquoi cette méthode de travail n’est pas davantage développée dans le pays.

Le rôle des managers est primordial dans le succès et la réussite du télétravail. 

En effet, il faut  éviter de penser que les responsabilités sont réduites ou que le lien hiérarchique est remis en question car c’est faux.

Le télétravail est perçu comme un levier permettant aux managers d’apprendre la délégation, la responsabilisation ainsi que le gain de confiance envers leurs salariés.

La réticence des managers à l’égard du télétravail repose en effet sur plusieurs facteurs :

  • Des problèmes de gestion de leur service
  • Les échanges s’avèrent plus complexes
  • La crainte de la perte de responsabilité
  • Certains craignent que leurs collaborateurs ne puissent pas se déconnecter de leur travail
  • Mélanger sa vie professionnelle et personnelle n’est pas donné à tout le monde

Quelques conseils à suivre pour un télétravail réussi

Afin de limiter au mieux ces difficultés, je vous fais part de certains conseils :

  • Vous pouvez opter pour des formations et sensibilisations spécifiques au télétravail
  • Demandez à vos télétravailleurs de communiquer leur emploi du temps
  • Conservez les liens entre salariés et employeurs et organisez des réunions collectives à distance
  • Définissez clairement les modalités du travail
  • Utilisez les bons outils de communication
  • Fixez des règles 
  • Mettez en place des espaces de rencontres

En savoir plus sur l'auteur de l'article


Carine Curtet
Conseil RH • Conseil en recrutement • Coaching Emploi / Carrière • Outplacement

Diplômée du MBA de Mc Gill University au Canada, j’accompagne des entreprises dans le domaine des Ressources Humaines depuis plus de 20 ans. Coach pour votre vie professionnelle ou coach pour votre vie personnelle, je vous aide à trouver les solutions qui vous conviennent.

© Pistache Conseil 2019 - Made with by iPaoo